L'élevage a toujours historiquement représenté l'activité principale des Awlâd Sîdî Abîd[238], habitués à nomadiser dans les steppes environnante, et dont un certain nombre de membres exercent comme bouchers[239]. Réputé très paisible, « El-Zebda est composé de petites maisons aux murs de briques ocre » dont certaines ont plus de 200 ans, et que leurs propriétaires décrivent comme fragiles[132]. Si vous grimpez jusqu’au mausolée, vous aurez une vue magnifique J.-C., le royaume berbère de Massinissa s'étend jusqu'à cette ville[6]. La ville devient un poste sur le limes saharien[48], sur la voie romaine allant de Gabès à Biskra, spécialisé dans le commerce des dattes, mais aussi des esclaves. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Encontre as melhores ofertas para voos de Saragoça (ZAZ) para Tozeur (TOE). En 2012, les eaux usées traitées de Tozeur sont réutilisées à 40 %[22]. Les services municipaux y ont construit des trottoirs[139], un lycée et des lotissements, une voirie et des voies de circulation ; les maisons y disposent désormais de murs d'enceinte[140]. Il suffit de vous y aventurer pour vous en rendre compte. Une extension de cette activité a été planifiée entre 2006 et 2011[267]. Préparation de la cuisson : empilage de 10 000 briques séchées dans un four vertical. La région connaît un peuplement ancien, notamment durant la civilisation préhistorique du capsien et, comme toute l'Afrique du Nord, s'appuie sur un fond berbère, même si la tradition locale ne le revendique pas : elle se positionne en effet sur une arabité qui fait le lien avec le prophète Mahomet[47]. We arrived to the town of Tozeur around 13:00 - so the sun was really hot - and we switched transportation - horse pulled carts for 4 people took us to the oasis. L'élevage bovin laitier ne s'est pas implanté, car la tentative découlait d'importantes aides financières indirectes de l'État tunisien[237], sans succès[243]. Bien que la nappe phréatique soit surexploitée, des mesures telles que l'introduction du goutte-à-goutte ont permis d'économiser 35 à 30 % de la consommation[35]. Fique de olho em uma miragem acima do horizonte e visite uma paisagem única de areia petrificada. Tozeur reste une ville de destination ou de passage pour de grandes caravanes jusqu'au XIXe siècle, époque où elle se replie sur la production de dattes. Comme dans de nombreuses autres villes tunisiennes, les habitants sont souvent supporters de l'un des deux clubs de Tunis[277]. Comme d'autres localités du Jérid, malgré la pratique revendiquée d'un islam moderne, Tozeur a ses histoires surnaturelles[186], la croyance aux esprits et en un monde invisible étant souvent évoquée[193]. Remontant à l’époque romaine, le vieux village a été abandonné en 1969 après des pluies torrentielles et dévastatrices. Le taux de chômage dans la région de Tozeur est l'un des plus élevés de toute la Tunisie[90], s'accompagnant de problèmes de pauvreté et de développement[44]. La principale mosquée de la ville[119], la mosquée Farkous (ou Ferkous), bien que récente, possède le plus haut et distinctif minaret de Tozeur[124]. De plus, la sédentarisation s'effectue dans un contexte de méfiance de la part des habitants historiques de Tozeur[82]. D'après le docteur en urbanisme Najem Dhaher, « le patrimoine architectural de la ville de Tozeur est devenu un enjeu économique. Un don du Japon début 2015 permet d'améliorer les équipements de cuisine[205]. Tivemos um incrível passeio de meio dia, onde fomos apanhados no hotel por volta das 4. Tozeur vit surtout de la monoculture du palmier-dattier[216]. La distribution de l'eau est étatisée, cette eau étant, depuis les années 1980, redistribuée dans les parcelles agricoles par des associations d'intérêts collectifs qui centralisent des redevances pour les reverser au fournisseur[33]. Tozeur dispose aussi d'un bureau local de la Ligue tunisienne des droits de l'homme, historiquement très opposé au régime de Ben Ali[282]. Elles sont posées de façon à augmenter la surface du mur qui se trouve à l'ombre[19]. Les Awlâd Sîdî Abîd vivent originellement sous une tente avec un mobilier sommaire, avec une séparation entre les hommes et les femmes, tant en matière d'occupation des lieux que de travail[78]. Descubra Ong Jmal e o maior conjunto de Star Wars na Tunísia. Le commerce est généralement une activité de complément[218]. Elle accueille la majorité des complexes hôteliers, mais aussi des agences de voyage et échoppes artisanales[148]. Tozeur, excursão privada de meio dia (Chebika, Tamerghza, Ong Djemal, Star Wars Film Set) a partir de $94.00* Passeio de camelo e 1 ... a partir de $308.91* Natureza e vida selvagem. E o melhor: suas férias em Tozeur não precisam ser caras. Il est rénové au début des années 2000[129]. P… Accueil des participants au circuit à l’aéroport de Tozeur, transfert et installation en hôtel 3* en demi – pension. La construction de la première centrale solaire photovoltaïque de Tunisie, d'une puissance de dix mégawatts, est lancée à Tozeur, avec une mise en service prévue fin juin 2019[272]. Considérées comme inféodées au régime de Zine el-Abidine Ben Ali, ces deux associations sont dissoutes en 2011[281]. Ce quartier accueille une intense activité, notamment agricole, en particulier en fin de journée[141]. Tozeur dispose de trois hammams, de deux marchés[119] et d'un hôpital régional[120]. Le taux de scolarisation dans la délégation de Tozeur s'établit à 98,1 % en 2014[1]. A Alma do Saara foi altamente recomendada pelas sextas-feiras de viagem do ano e encontramos Ahmed como nosso guia. Le développement des villes minières voisines de Métlaoui et Redeyef, vers les années 1950, pousse certains Jéridis à abandonner leurs palmeraies pour venir y travailler[71]. Cette ville et ses alentours ont servi de décor pour de nombreux films, dont les Star Wars et Le Patient anglais[25]. L'élevage de la chèvre est tourné vers la production de viande, les éleveurs ayant l'habitude de « tirer le lait » pour une consommation familiale[237]. Ville au passé religieux important, elle accueille de nombreux lettrés. Ce gouvernorat se divise lui-même en cinq délégations, la délégation de Tozeur en constituant une, centrée sur cette commune[45]. Ces aménagements mettent en valeur Abou el Kacem Chebbi et Ibn Chabbat (deux personnalités originaires de la ville), mais aussi des éléments mythologiques tels qu'un cheval ailé et deux sphinx, ainsi qu'une fontaine-ziggourat et une jarre d'une hauteur de dix mètres[90]. Comme de nombreuses grandes villes tunisiennes, Tozeur est le théâtre pendant la révolution de 2011 d'affrontements entre les jeunes issus de ses quartiers populaires, et la police : des biens publics sont dégradés, des établissements appartenant aux proches du pouvoir pillés, et de nombreuses personnes arrêtées[96],[97]. La ville connaît une importante croissance durant les dernières décennies du XXe siècle, avec la sédentarisation définitive des pasteurs nomades, associée à un fort taux de natalité[99]. Il en résulte des présentations parfois erronées, les dernières tentes des Awlâd Sidî Abîd étant par exemple présentées comme un village berbère, alors que ces derniers revendiquent une origine arabe[27] ; de façon plus générale, la revendication de « berbérité » résulte d'une demande touristique à laquelle répondent les habitants de Tozeur[185]. D'après Farid Abachi (architecte et docteur de l'École des hautes études en sciences sociales), cette « collectivisation forcée » est mal vécue par les habitants, en raison de la quasi-absence d'aide du gouvernement, cette dernière se limitant à la construction de quelques logements sociaux avant 1970[81]. Les dénominations des quartiers récents de la ville ne sont pas fixées, et les noms administratifs pas toujours employés par les habitants, en raison notamment des fréquents changements[115] ; de façon plus générale, les dénominations à caractère ethnique tendent à disparaître[115]. Depois de algum tempo de lazer, parta para Tozeur com uma parada em Kebelli, onde você poderá desfrutar de uma refeição do meio-dia. L'élevage de camélidés reste présent à Tozeur[241], notamment dans le quartier bédouin d'Helba[248]. Une motopompe tire l'eau de la nappe profonde, puis la déverse dans le lit de l'oued[36]. Tozeur (arabe : توزر [tˤʊzɪr]) est une ville tunisienne aux confins de l'Atlas et du désert du Sahara, la plus grande des cinq oasis que compte le Jérid. Vue sur les maisons et les constructions d'étages. Les Zebda, d'origine arabe, arrivent au XVIIe siècle et crééent un autre groupement urbain[43]. Sa mosquée a été reconstruite au XVe siècle[155]. En mai 2019, le secrétaire général de l'Union régionale du travail de Tozeur, Mohamed Ali Hedfi, appelle à augmenter le trafic à l'aéroport de Tozeur afin de soutenir l'activité touristique dans la région, en programmant des vols directs depuis Djerba, Sfax et Milan[166]. Le quartier Ouled el-Hadef (également connu sous les noms d'El Hawadef[122], Hawadif, et Chabbia[114]), datant pour ses plus anciens vestiges du XIVe siècle, est considéré comme le plus intéressant et le plus traditionnel de Tozeur[114]. Ce nom provient de la succession de villages fortifiés appelés castella[19]. Les résidents de Tozeur sont majoritairement d'origine berbère, bien qu'ils se définissent surtout comme « Tunisiens »[75]. Découvrez L'oasis de Tozeur Tunisie On n'est pas encore vraiment dans les dunes de sables, mais l'oasis de Tozeur s'ouvre tout de même sur un paysage désertique. Le musée Dar Cheraït est le premier musée privé tunisien, fondé en 1990. Cela est dû à un afflux massif de populations et au rythme accéléré de leur installation », « El-Zebda est composé de petites maisons aux murs de briques ocre », « petite colonie composée d'hommes et de femmes originaires d'Algérie [...] ; les Swâfa demeurent en dehors de la ville, dans un lieu nommé à Tozeur, « toutes ces bourgades forment [...] ce que l'on appelle péjorativement, « une conception profonde de la civilisation arabe qui associe la civilisation à la cité et à la sédentarité, faisant suite à l'abandon du mode de vie nomade », « ceux qui vivent derrière le cimetière », « une gêne exploitée à Tozeur et Nefta par les conducteurs de calèches tirées par des chevaux », « l'un des premiers poètes modernes de Tunisie ». Compare centenas de preços das maiores agências de viagem e companhias aéreas em um único lugar. Les brochures touristiques à propos de Tozeur continuent d'évoquer les « 200 sources » qui arroseraient la ville, alors que celles-ci ont disparu avec les forages[215]. Depois, dirija-se a Souk Lahad para visitar o castelo de água quente e observe o sistema de resfriamento da água de irrigação que sai do solo para irrigar os palmeirais da região. En 2012, il n'existait aucune production ni utilisation organisée des plantes fourragères à Tozeur[22]. Le hameau d'Abbès, situé sur la même route que Bled el-Hadhar[121], se trouve à deux kilomètres au sud de Tozeur, au milieu de la palmeraie[154]. Les médias tunisiens communiquent abondamment sur l'image de palmeraies entourées par un désert de dunes[261]. Parmi les structures d'enseignement à Tozeur, on compte le collège Ibn Chabbat[201], le collège secondaire professionnel Kastilia, et le lycée Chebbia[202], ou Chebbi, premier lycée du gouvernorat de Tozeur créé en 1966[203]. Représentation du kouttab (école coranique). Un parking à calèches, attenant à la palmeraie, accueille divers marchands qui attendent le passage des cars de tourisme[89]. Il s'ensuit une lutte armée d'une durée de quatre heures pour l'accès à l'eau, qui fait 80 morts[66]. L'histoire du Jérid reste assez mal connue, les Fastes chronologiques de Tozeur de Paty du Clam (1890) représentant la principale source disponible à propos du passé de Tozeur[48]. 2020 - Découvrez le tableau "oasis" de asma sur Pinterest. The oasis was settled in Roman times before its conquest by Amazigh (Berber) tribes; it existed as an almost independent statelet until the rise of Ḥafṣid rule in the late Middle Ages. Outre la fermeture de la frontière, les sécheresses et divers encouragements officiels (distributions de terres pour y planter des palmiers-dattiers) à partir de 1955 accélèrent cette sédentarisation[80]. Selon Claude Llena (dans son article de 2004) la situation des agriculteurs s'est fortement dégradée au XXe siècle, car l'eau est « devenue un bien comme les autres », payant, conduisant nombre d'agriculteurs à travailler dans le tourisme[20]. 7.5K likes. Jour 2 – Lundi : Découverte de Tozeur… Deux trains par jour assurent une liaison avec Tunis en 8 h 30, en passant par Métlaoui, Sfax et Sousse[159]. Il y existe une certaine mixité ethnique[137]. Tozeur présente un climat désertique chaud et aride, avec très peu de pluie (moins de 160 millimètres par an)[38]. Les premières descriptions scientifiques de Tozeur remontent à la fin du XIXe siècle, ces écrits étant marqués par une obsession de la recherche de ruines romaines[38]. Il est entourée d'un haut mur[123] fait de petites briques rectangulaires, plutôt claires[114], sans fenêtres, ayant pour fonction de préserver l'intimité des habitants[124]. Tozeur est touchée par le sirocco sur des durées moyennes de trois à neuf jours[38], soit environ 74 jours par an[40]. La production de la brique traditionnelle de Tozeur, outre son impact sur l'architecture des villes du Jérid, fait partie de l'économie locale. De 1984 à 1987, l'Office national du tourisme restaure certaines rues de la médina[81]. Tozeur fait à ce titre partie du pli de l'Atlas, qui s'étend du Maroc à l'Ouest de la Tunisie[16]. Le Festival International des Oasis de Tozeur, un des plus prestigieux festivals du Sud Tunisien, il est prévu généralement au cours du mois de Janvier. Il s'articule autour de la place centrale Ibn-Chabbat, qui accueille le marché et le bureau de poste[114]. Le travail dans les palmeraies étant pour l'essentiel saisonnier (entretien, fécondation et récolte), il autorise une deuxième activité pour les ouvriers agricoles. Les quartiers du centre-ville, Ouled et-Hadef et Zebda, sont historiquement concurrents en raison de leur peuplement et d'une rivalité dans l'accès au cheika[118]. Ces monocultures sur de grandes surfaces représentent l'activité la plus rentable à Tozeur[229], malgré des inégalités notables dans la répartition des terres : en 1993, 48 % de la surface cultivée dans la palmeraie appartient à 16 % des exploitants, et 36 % des exploitants possèdent moins d'un demi-hectare[230]. Le quartier d'Helba, également peuplé de nomades sédentarisés (essentiellement des Rakrûkî des Mahajba, ce qui lui confère une certaine homogénéïté ethnique[110] au contraire de tous les autres quartiers[142]), est situé au bord de la route menant à El Hamma du Jérid, soit au Nord-Est de Tozeur, très éloigné du centre-ville[143]. Ce phénomène de recul du pastoralisme doublé de sédentarisation est commun à tout le Sud tunisien, les derniers nomades de la région ayant été sédentarisés à la fin des années 1980[77]. Elle est située à environ 450 kilomètres de Tunis, 300 km de Sousse et 70 kilomètres de Tozeur. Les « mariages mixtes » (entre Rkârka et Jéridi) sont très rares, les plus rares concernant les mariages des personnes des grandes familles (ashîra) avec d'anciens paysans (khammès) ou des esclaves noirs affranchis (usfân)[180]. The town is situated on the isthmus that separates the Chotts D'après Nicolas Puig, les tensions ethniques découlent du fait que les Jéridis oasiens ont été presque marginalisés dans leur cité depuis la fixation des nomades[178]. ». Chebika est, avec Tamerza et Midès, l'un des trois oasis de montagne les plus célèbres de Tunisie. nous sommes là pour créer et/ou imprimer vos supports de communication, photographie, et concevoir vos sites internet Ce développement s'appuie entre autres sur la présence d'un aéroport international et de nombreux hôtels, sur la valorisation du patrimoine et des lieux de tournage, et sur l'organisation du Festival international des oasis. Avec des centaines de pieds de palmiers et ses deux cents sources d’eau, il constitue l’endroit … C'est essentiellement une monoculture de dattes la variété deglet nour[228] : la production annuelle de dattes se monte à 35 000 tonnes, dont 4 000 issues de l'agriculture biologique, et deux-tiers de deglet nour[35] ; elle représente le tiers de la production dattière nationale[35]. En 1865 (10 Moharem 1282), d'après un témoignage de Charles Lallemand, les Zebda attaquent les Hawâdif pendant leur procession pour aller saluer le chef des Ramania de Nefta[65] ; les Zebda détournent quatre jours plus tard les eaux de l'oued Méchera, qui alimente leurs adversaires, puis font garder ce cours d'eau par 1 600 hommes[66]. Selon Nicolas Puig, ces festivals entretiennent une image « fantasmée » de la société saharienne et de la « fierté bédouine »[29]. La cité connaît un grand essor économique, jusqu'à son apogée au XIVe siècle. L'enceinte, appelée par les habitants « El-Casba », renferme d'importantes ruines et les restes d'une canalisation ancienne[62]. La linguiste Lucienne Saada décrit une « petite colonie composée d'hommes et de femmes originaires d'Algérie [...] ; les Swâfa demeurent en dehors de la ville, dans un lieu nommé à Tozeur Râs adh-Dhrâ° ; ils vivent sous la tente mais font des excavations dans la colline qui leur servent d'abri »[135]. Les vestiges de cette époque sont rares, mais visibles : « Des vestiges d'une ancienne présence romaine sont visibles à Tozeur. ), 2014, Actes du colloque international : Les oasis dans la mondialisation : … Le Grand Hôtel de l'oasis est construit en 1922 et voué à l'accueil de personnes fortunées[70]. norats de Tozeur, Kébili, Gabès et Gafsa. Implanté dans une oasis de verdure et de tranquillité, le palm Beach Tozeur surplombe la splendide palmeraie de Tozeur.L'excellent emplacement du Palm Beach Palace vous permettra d'accéder facilement à la zone commerciale de Tozeur et au désert tunisien. Il existe des tensions tribales entre les Rkârka (singulier Rakrûki, ou « ceux qui vivent derrière le cimetière », d'après la description transmise par Nicolas Puig), et les Jéridis (singulier Jridîyya), habitants historiques du centre-ville, qui considèrent les Bédouins comme des étrangers[171],[172],[173]. Les fours à briques de Tozeur disposent d'une sole généralement plus solide que dans d'autres régions[270]. Ces anciennes constructions sont concentrées à Houled-el-Hadef au centre de Tozeur. En juin 2019, durant la saison touristique, un sit-in et une grève de la part des agents municipaux chargés de nettoyer la ville entraînent une pollution par les ordures[274],[275]. food is sooo delicious and Tape, the host,I’m not sure if I spell right, … Un risque de folklorisation pèse sur la culture de Tozeur[184]. L'élevage de ruminants est souvent mixte, avec un mélange de chèvres et de moutons[237]. Le patrimoine architectural de Tozeur est mis en valeur dans plusieurs timbres postaux émis par la Poste tunisienne : l'un édité en 1956 représente une mosquée[187], un autre est édité en 1975 à l'occasion du Festival des arts populaires de Carthage[188], enfin un autre daté de 1981 montre la médina[189]. Une partie des cultures relève de la mise en valeur paysanne, basée sur une diversification[234]. A environ 50 kilomètres au nord de Tozeur, Chebika est une oasis située dans une gorge encaissée. « Tozeur » est la transcription officielle du nom de la ville en caractères latins ; une autre transcription de l'arabe tunisien serait plutôt « Tûzer »[2]. La plupart des mariages sont décidés par les deux personnes concernées après une rencontre dans un lieu d'éducation (université), ou plus simplement dans la rue[181]. La ville de Tozeur serait un hommage rendu par une colonie kouchite à cette reine, qui fut la dernière représentante de la dynastie[6]. Tozeur est aussi la ville de naissance d'Abou el Kacem Chebbi (1909-1934), poète d'expression arabe considéré par Abderrazak Cheraït comme le poète national[285], et « l'un des premiers poètes modernes de Tunisie »[286]. Les habitants locaux, hormis s'ils sont guides touristiques, ne se déplacent pas dans le désert, qu'ils considèrent comme un espace hostile[253]. ». Vue du souk depuis la place centrale Ibn Chabbat, avec le minaret de la mosquée Farkous. Ce système reste davantage présent chez les Bédouins dont la sédentarisation est plus récente[179]. Golf Oasis Tozeur Possibly best kept golfing secret in Africa. Concernant l'aménagement domestique des maisons, la télévision est très répandue et les paraboles connaissent une forte diffusion depuis les années 1990[106]. [7] Les oasis de Tozeur et Chenini Gabès : diversité et durabilité des formes de valorisation à l’ère de la mondialisation et des crises du développement – Article paru in Marshall A., Lavie E., Chaléard J-L., Fort M., Lombard J. 14 févr. Sur quatre jours[199], il met en valeur la culture cavalière bédouine, avec organisation de courses de dromadaires et de chevaux, et reconstitutions de scènes de la vie nomade[198],[29]. A une heure de route au nord-ouest de Tozeur, après avoir traversé le chott (lac salé) el-Gharsa, l'oasis de montagne de Chebika s'accroche au flanc de rochers désolés. Ce hameau comporte aussi le jardin et le zoo du Paradis[121]. $303.96 por adulto. Il s'articule autour d'une placette comportant une épicerie[155]. Ce jardin contient des abricotiers, palmiers, bananiers, bougainvilliers, et du jasmin[159]. Compare centenas de preços das maiores agências de viagem e companhias aéreas em um único lugar. Yadis Oasis Toezer - Localizado bem na saída de Eden Palm Tresors de l'Oasis e a cerca de 1.8 km de Chak Wak Parc, Yadis Oasis Tozeur apresenta piscina para os hóspedes darem um mergulho. des moments inoubliables a l'oasis de Tozeur. Les membres de ces deux ethnies se différencient par leur style vestimentaire — les hommes Rkârka portant souvent le long turban des Bédouins — et par des éléments de langage[174]. Il commence dans la rue de Kairouan, au niveau du musée des arts et traditions populaires, et se termine dans la rue el-Walid, avec la médersa de Sidi Abdullah Bou Jemra[124]. Le canyon de Sidi Bouhlel, re-nommé « canyon Star Wars », apparaît dans l'épisode IV et l'épisode I[26]. )[20] qui assurait l'autosuffisance de la population[35]. J.-C., elle est citée par Ptolémée, qui l'appelle « Tisouros »[49]. Elles sont ensuite empilées par charges de 10 000 et cuites dans des fours verticaux[269]. Elle est comme une oasis de verdure aux portes du grand désert de Sahara. Hotéis em Tozeur: reserve um hotel de luxo na cidade que abriga a Medina de Tozeur, o Museu Dar Charait e o Parque Chak Wak. Elle passe en quelques décennies d'une population d'environ 11 000 habitants à 37 365 habitants, selon le recensement de 2014. En 2001, l'entreprise Aéroasis proposait des promenades en montgolfière en partant de Tozeur ; le site a depuis été transformé en « Temple de l'amour », plus exactement un parc de jeux[256]. 14 avis. En 1990, la ville qui compte 42 000 habitants est laissée à l'abandon, à tel point qu'un journal local titre « Tozeur, c'est l'horreur »[75]. À la fin des années 1990, l'État tunisien valorise la notion de patrimoine à Tozeur[88]. En cela, les effets du tourisme sur la ville sont ambivalents[111]. Les différentes restaurations du bâti tendent à évoluer vers une architecture extravertie, avec des ouvertures nombreuses sur l'extérieur[112]. L'historien Ibn Khaldoun raconte l'activité importante que connaît Tozeur à cette époque : « Tous les jours que Dieu fait, quelque mille dromadaires sortaient de la ville vers l'Afrique et l'Asie[19]. Nefta (or Nafta; 33°53′N 7°53′E) is a Tunisian municipality and an oasis in Tozeur Governorate north of the Chott el Djerid. Tozeur, une oasis saharienne Tozeur est une petite ville de Tunisie, à la frontière de l’Algérie et au nord-est du Sahara. L'« agneau du Sud », frugal et élevé en extérieur toute l'année, présente une chair peu grasse à la saveur fine et est consommé localement avec le couscous, ou bien en mosli (rôti d'agneau aux pommes piquantes)[246]. L'oasis de Tozeur, ville-symbole du Grand Sud Tunisien, est l'une des portes du Sahara. Les Tozeurois évoquent souvent ce lieu avec nostalgie[29]. La médina abrite la maison du bey, qui a servi de cadre pour le tournage du film Le Patient anglais[123],[124]. Em 2004 a delegação tinha 32 400 habitantes. D'après Vincent Battesti (chercheur en anthropologie sociale au Centre national de la recherche scientifique), le nom de la ville se prononce « Tuzor »[3]. La troisième hypothèse indique que le mot serait une forme féminine berbère de l'adjectif « fort », Taouser, dont la forme signifierait « forte »[6]. Ces histoires sont racontées par des habitants, qui évitent en parallèle d'aborder la question de la croyance[186]. Le quartier de l'aéroport, hay al-Matar, situé au nord-ouest de Tozeur, est toujours en extension au début des années 2000[110].