Part de l’empire de Charlemagne, elle revient à Louis le Germanique en 870. le Germanique. Louis le Pieux sera déclaré incapable de gouverner. Il est roi de Germanie du 11 août 843 à sa mort. Il ne cesse d'intriguer contre son père (830, 832, 838), puis contre son frère Lothaire (→ serments de Strasbourg, avec Charles le Chauve, 842). Lothaire est né en 795. En 856, les nobles d'Aquitaine se revoltent à nouveau, avec à leur tête Robert le Fort et le roi Pépin II libéré. En réaction, Louis II, qui ne devait conserver que la Bavière, lança la troisième guerre civile. Les deux armées se font face à Jouy, près de Soissons ; voyant que l'armée de Charles est plus importante que la sienne, Louis se retire sans combattre. Dans la tradition de l'itinérance de la cour, le roi se trouve, outre la Bavière, son pays d'origine et le lieu de sa résidence à Ratisbonne, souvent dans la région Rhin-Main en Austrasie (la future Franconie) autour de Francfort, où se tiennent de nombreuses assemblés et synodes, ainsi qu'à Mayence et Worms. Pour en savoir plus, voir les articles Carolingiens, royaume de Germanie. De l'autre côté, les filles de Louis II sont tenues de devenir religieuse, notamment Irmengarde qui est la première abbesse de Frauenchiemsee. Louis II reçoit la Bavière avec la marche de Carantanie et d'autres zones frontalières à l'Est ; cependant, il ne commence effectivement à gouverner que lors de l'année 826. En 827, Louis II épouse Emma de Bavière, une fille du comte Welf Ier et sœur cadette de Judith, seconde épouse de son père et mère du futur roi Charles II le Chauve. ROI DE GERMANIE (11 aout 843-28 aout 876) 3 ans et 17 j. Préd Louis le Pieux, succ: Louis III le Jeune roi de Saxe/Charles III le Gros roi de Souabe - Carolingien né v. 806, + le 28 aout 816. Dans les sources contemporaines, Louis II est parfois appelé rex Germaniae (« roi de Germanie ») ou rex Germanorum (« roi des Germains ») ; ce nom, toutefois, fait référence à l'ancienne Germanie (Germania Magna) de l'époque romaine. Il tentera alors d'attribuer la majeure partie de son empire à son fils cadet. (vers 805-Francfort-sur-le-Main 876), roi des Francs orientaux (817-843), de Germanie (843-876). Othon Ier, dit le Grand. 839 Donation de Worms qui partage l'empire de Louis Ier le Pieux entre Lothaire Ier et Charles le Chauve. Sceau représentant Louis le Germanique Louis II dit le Germanique ou de Bavière (v La longue période du règne de Louis II sur la Francie orientale n'est souvent qu'insuffisamment documentée. Lorsqu'en 853, Charles fait exécuter le comte Gauzbert du Maine, plusieurs nobles offrent à Louis le Germanique la couronne royale, il se déclare prêt à succéder. Cliquez ici pour prendre le quiz! Louis le Germanique est né en 804. ou. En 873 ils sont même prêts à emprisonner le roi, mais cela échoue. 7 févr. Historique: .. même si cette identification demeure incertaine. Ses deux frères aînés étant morts avant lui, il était le seul successeur de Charlemagne qui le couronna empereur à Aix-la-Chapelle, en septembre 813. Louis I. er. La politique matrimoniale de Louis II lui assure le soutien des puissantes familles nobles. Lothaire entraîne ses deux frères Louis le Germanique et Pépin Ier d'Aquitaine contre leur père, et le détrône par 2 fois en 830 et 833, mais deux fois il se voit forcé de lui rendre la couronne. Après le partage de Verdun (→ traité de Verdun, 843), qui le cantonne en Francia orientalis ou Germanie, il se plie de mauvais gré à des conférences communes (Meerssen, Savonières), et tente de dépouiller son neveu Lothaire II et son frère Charles (858) ; mais il ne peut empêcher la mainmise de ce dernier sur une partie de la Lorraine (869), la vallée du Rhône et l'Italie (874). This information is part of by on Genealogy Online. Toutefois, en 875, il ne peut s'opposer au couronnement de son demi-frère Charles le Chauve comme empereur à Rome par le pape Jean VIII, bien qu'il envahit encore une fois la Francie occidentale en occupant le château d'Attigny. Au cours des années 872 et 873, Louis le Germanique reçoit les émissaires de l'empereur byzantin Basile Ier à sa cour de Ratisbonne. Lors de la première guerre civile de Pépin et Lothaire contre leur père en 830, Louis II s'implique peu, mais il ne tarde pas à s'immiscer dans les querelles qui découlent des efforts de Judith pour assurer un royaume pour son fils Charles et les luttes qui en découlent. À la diète de Compiègne en mai 830, Lothaire est nommé régent au nom de son père. Il portait aussi le qualificatif pius (« le Pieux »), comme son père Louis Ier. Louis II, dit Louis le Germanique ou Louis de Bavière est un petit-fils de Charlemagne, né vers 806 et mort le 28 août 876 à Francfort-sur-le-Main.Il est le fils de Louis Ier le Pieux et d'Ermengarde de Hesbaye.. En juillet 817, du vivant de son père, il reçoit la Bavière lors du premier partage de l'Empire carolingien, après la promulgation du capitulaire Ordinatio Imperii. Règne. Tandis que les échanges et la culture sont freinés à l'ouest, ils s'étendent en Germanie : défrichement en Saxe, pénétration des marchands allemands en Bohême, en Croatie, le long du Danube. Pour défendre leurs intérêts, Louis II et Lothaire se retouvent près de Trente en 838. Ensuite, ses demi-frères aînés s'allient contre Louis afin de sauvegarder leur patrimoine. Conjoint: EMMA DE BAVIERE. » 2338 Lors de la deuxième guerre civile en 833, ses frères l'incitent à conquérir l'Alémanie de Charles, en échange de la promesse d'un nouveau partage de l'empire. Louis-le-Germanique combattit ensuite Lothaire, qui, comme empe­reur, prétendait à la suprématie sur ses frères, et l’ayant défait à la bataille décisive de Fontenay (841), il se com­posa un royaume qui comprenait, outre l’ancienne France au-delà du Rhin, la Saxe, la Thuringe, la Ba­vière, la Pannonie, les Grisons et la Lorraine, qui fut appelé royaume de Germanie. C'est ainsi que Louis II peut être considéré comme le premier souverain allemand. Les ambitions des grandes familles aristocratiques s'affirment alors de plus en plus, menaçant le pouvoir impérial. Il est ainsi le petit-fils de Charlemagne. À la mort de son neveu Carloman II, fils de Charles le Chauve, en décembre 884, Charles le Gros est également roi de Francie occidentale, étant le dernier souverain carolingien à avoir réuni sous son sceptre l'ensemble de la Francie. Après des affrontements avec son père Louis le Pieux, le roi doit encore gagner la confiance des évêques et des abbés, un équilibre est obtenu à l'occasion d'un synode convoqué par archevêque de Mayence, Raban Maur, en 847. Il sera libéré par Pépin et par Louis le Germanique, sera réconcilié par l'Eglise et recouronné à Metz en 835. Il soutient la fondation de l'abbaye de Gandersheim par le comte saxon Liudolf en 852 et fait des dons généreux aux monastères de Saint-Gall, de Salzbourg et de Fulda. Institutions Sommaire des pages du site traitant des institutions, des textes juridiques et du fonctionnement de la société à travers l'histoire. En raison de la mort de Charles de Provence en 863, le royaume de celui-ci est partagé entre ses deux frères. En 848, il est couronné roi à Orléans ; Pépin II est emprisonné. L'infiltration slave jusqu'en Thuringe et en Istrie précède de peu l'irruption hongroise (dès 865). Après sa mise à la retraite en 870, l'archevêque de Mayence occupe le poste, de celui-ci naquit le titre d'archichancelier. Les deux fils aînés de Louis II, Carloman de Bavière et Louis le Jeune meurent en 880 et 882, laissant tout le royaume de Francie orientale à leur frère cadet Charles III le Gros, couronné empereur d'Occident le 12 février 881. Louis obtient ainsi le contrôle sur Aix-la-Chapelle et d'autres villes importantes sur la rive gauche du Rhin, telles que Cologne, Metz et Strasbourg. En 839, Louis Ier établit un dernier partage : Lothaire a l’Italie, Louis a toujours Statistiques concernant Empereurs du Saint-Empire romain germanique. Aucun des fils de Louis XII et d'Anne de Bretagne ne survécurent. Nommer les empereurs du Saint-Empire romain germanique ... Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ... Refaire ce quiz. Cette humiliation suscitera un mouvement en sa faveur. Ses premières années se font en partie à la cour de son grand-père, Charlemagne, dont il aurait gagné l'affection particulière. Nommer les empereurs du Saint-Empire romain germanique. À la mort de Charlemagne, en 814, Louis le Pieux nomme ses fils aînés Lothaire et Pépin rois en Bavière et en Aquitaine, alors que Louis II, le plus jeune, reste à la cour de son père à Aix-la-Chapelle. L'assemblée de Strasbourg, 14 février 842, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Louis_II_de_Germanie&oldid=176630892, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, Date de naissance non renseignée (IXe siècle), licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Mais, de même, le prince Svatopluk se révolte contre la domination franque, vainc une armée bavaroise sous le commandement de Carlmann et contraint Louis II à entamer des négociations. Au début de 840 il envahit une nouvelle fois l'Alémanie, mais, cette fois, l'empereur prend le dessus et oblige Louis II à reculer derrières les frontières de son royaume. De la plus grande rareté. Lorsque les affrontements entre les membres de la dynastie carolingienne prenne fin, Louis II reprend sa place dans la lutte contre les tribus slaves à l'Est. Il encourage son fils, Louis le Jeune, à prendre le trône d'Aquitaine et l'année suivante, il lui envoie en Francie occidentale une armée germanique. Il sera libéré par Pépin et par Louis le Germanique, sera réconcilié par l'Eglise et recouronné à Metz en 835. 1. De ce fait, il rompt l'accord des serments de Strasbourg avec son demi-frère. Au vu de la santé fragile de leur père, les plus jeunes fils de Louis le Germanique réunissent près de Spire en 871 et se soulèvent plusieurs fois contre leur frère aîné Carloman. L'évangélisation vers la Scandinavie est arrêtée après 850 (échec de saint Anschaire), et celle des Slaves est abandonnée aux Grecs. Troisième fils de Louis I er le Pieux, il reçoit dès 817 le titre royal. Qui de ce fait, devient cousin La paix est donc imposée par les armes. Néanmoins les frères ne parvenant à se mettre d'accord sur le partage de l'Empire, Louis le Pieux, sous l'impulsion de Pépin et Louis II, retrouve alors son trône l'année suivante. Aujourd'hui, ce titre anachronique est remis en question, bien que des problèmes peuvent se poser en ce qui concerne la nécessité de distinguer des rois carolingiens Louis II le Jeune et Louis II le Bègue. Lothaire Ier se révolte contre son père Louis le Pieux qui veut prendre de nouvelles dispositions en faveur de son plus jeune fils Charles. Nénmoins, dans les années suivantes, le roi doit prendre d'autres mesures militaires également contre Rastislav jusqu'en 870, année durant laquelle le prince lui-même est destitué par son neveu Svatopluk. Statistiques générales; Statistiques - réponses; Distribution des résultats; ... Louis Ier: le Pieux: 93%. Son fils aîné Lothaire Ier, déjà couronné empereur dès 823, reste le seul empereur. Ils eurent 7 enfants : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Troisième des fils de Charlemagne et d'Hildegarde, Louis le Pieux fut créé roi d'Aquitaine dès 781 par son père ; il gouverna ce pays jusqu'en 814, assisté d'excellents conseillers, tel saint Benoît d'Aniane.